Juliette Delabasle

Juliette Delabasle se forme d’abord au Conservatoire Intercommunal d’Argentan avec Alima Benbakir, puis à Paris à l’Ecole d’art dramatique “Les ateliers du Sudden” dirigés par Raymond Aquaviva, avant de rejoindre le RADA (Royal Academy of Dramatic Art) à Londres pour un stage sur Meisner.

Elle participe en parallèle à nombreux stages avec Didier Long « Jouer KOLTES », Ph. Rondest « Jouer Labiche et Feydeau », Sylvia Bergé « Jouer Racine », « Clown » avec Olivier Hervéet, ainsi qu’un stage intensif autour du travail physique d’Eugenio Barba. Elle participe à l’atelier Form’Acteur avec T. Atlan, R. Miremont, P. Rousseau, D. Lazartigue.

En tant qu’interpète, elle joue dans Le petit bois, Eugène Durif, mise en scène de Michel Vivier ; ParCelles, mise en scène d’Alima Benbakir ; Projet Ville, par Alice Maffi, Compagnie des 3 point ; Le Bourgeois Gentilhomme, mise en scène de Raymond Aquaviva ; A qui le tour, écrit et mis en scène par Frédéric Rigoulot ; Sais-tu si nous sommes encore loin de la mer ?, mise en scène de Myriam Henne-Adda ; Les caprices de Marianne et bien plus et Bajazet, mises en scène de Roch Antoine Albaladejo ; La femme comme champ de bataille, mise en scène d’Anne-Marie Lechaptois ; Vues de Koltès, mise en scène de Didier Long ; Voyage vers le soleil, écrit et mis en scène par P.Thoraval et récemment La femme comme champ de bataille, mise en scène Alima Benbakir et Marc Dupré, Compagnie Théâtre Ozenne.

Elle poursuit également une démarche pédagogique depuis 2004, notamment auprès des enfants, dans des écoles, collèges et municipalités.

Publicités